BAIGNOIRES EN FAIENCE              

 La baignoire «EN FAIENCE» prend naissance en l’Angleterre qui connaît alors  la

     maîtrise de la faïence tant dans la vaisselle que dans la  fabrication des lavabos. 

Dans une optique dedéveloppement , 

Les ingénieurs sanitaires Anglais optent pour  la réalisation d’un autre type de

     baignoire que celle en  fonte s’inspirant  des baignoires en marbre. 

Les premières baignoires sont d’abord fabriquées en terre cuite puis le grès

ou le

granit 

porcelaine 

reconnus pour leur résistance 

et  la  finesse de leur grain lui succèdent. 

Les ingénieurs sanitaires  Français, s’ouvrent

      alors à ce nouveau procédé , mesurant  l’intérêt  de l’aspect lisse tant 

en extérieur qu’en intérieur puis, charmé par  la simplicité de la forme de ces

 nouvelles baignoires. La blancheur laiteuse permet  ainsi d’envisager 

l’harmonisation de l’ensemble des appareils constitutifs de la salle

     de bain. Bien qu’onéreuse, les ingénieurs sanitaires français importent  d’Angleterre,

 la baignoire en faïence jusqu’au début des années 1900 . 

Dès le  début du 20ème siècle , tel le symbole de  la pureté et

     de la robustesse, ils en développe  sa fabrication y apportant de nouvelles formes .

     On doit la fabrication  de ces merveilles à:

TYFORDS ,Angleterre

-         Ets PORCHER, Ardennes

-     JACOB DELAFON, Laval,

       date de sa fabrication : entre 1880 à et 1930